Interview Réseau Professionnel – Ô P’tit Nid Milie

0
387

Ô P'tit Nid MilieCe mois-ci, nous vous proposons de découvrir l’interview de la propriétaire d’Ô P’tit Nid Milie, dans les Vosges. Elle accueille ses clients dans une Tiny House installée dans la campagne !

Depuis combien de temps proposez-vous de l’hébergement insolite ?
Toute nouvelle dans ce domaine, j’ouvre les portes de ma Tiny House depuis ce mois de Décembre 2019 (pas le mois le plus simple pour commencer cette nouvelle activité).

Comment et pourquoi vous est venue l’idée de vous lancer dans l’hébergement insolite ?
Animalière de métier, le contact avec les gens, les animaux et la nature tiennent déjà une grande place dans ma vie professionnelle.
L’hébergement touristique, les nouvelles innovations et la décoration immobilière font partie, comme pour les animaux, d’une de mes passions.
C’est pourquoi, nos terrains familiaux se trouvant au calme et en pleine campagne Vosgienne, ont suscité l’idée d’y implanter un hébergement insolite dans ce cadre atypique.
Après plusieurs années de réflexion et 2 ans de travail pour concrétiser ce projet (aides financières, étude et viabilité du projet, mêlant également formations et vie professionnelle), j’ai réussi à me lancer et réunir toutes mes passions dans une même activité pour vous présenter à mon image ma Tiny House « Ô p’tit nid Milie ».
Tout était dans ma tête, il ne restait plus qu’à poser tout cela sur papier.
Le tout est maintenant de développer cette activité tout en continuant mon activité principale.

Avez-vous rencontré des difficultés pour réaliser votre projet ?
Au moment de faire mon étude de marché, il y a plus de 2 ans, il était compliqué de trouver des informations sur les Tiny Houses (trouver des constructeurs, détails sur les constructions, coûts, étude de la concurrence…).
Très peu de concurrents étaient sur le marché, j’ai vu le mouvement Tiny House grandir en même temps que la conception de mon projet. Les aides et les banques ont étés très compliquées à convaincre justement à cause de cette méconnaissance envers la Tiny House mais elles ont été cependant attirées par la curiosité et la sympathie de mon projet.
Heureusement, le fait d’avoir présenté mon projet devant la commission d’Initiatives Vosges m’a permis d’intéresser des professionnels, un vrai coup de pouce pour la suite de mon projet !

Ô P'tit Nid MilieQuel type de visiteurs accueillez-vous dans vos hébergements ?
Chaque visiteur a sa place dans ma Tiny House, entre amis, pour un moment convivial autour de jeux d’ambiances, entre amoureux pour un moment détente et relaxation au sein de notre sauna privatif avec vue sur le verger, en famille pour prendre l’air en randonnée, un bien être qui vous coupera du stress quotidien.

Quelle est la bonne formule pour faire d’un séjour une réussite ?
Le dépaysement, le calme et les petites choses simples de la vie qui nous font oublier que le bonheur n’est pas si loin (la nature, le bruit du vent sur les arbres,les animaux…) .

Comment percevez-vous le marché de l’hébergement insolite (dans son évolution, concurrence, clients) ?
Le marché de l’insolite ne cesse de se développer avec toujours plus hébergements divers et variés.
Les Tiny Houses commencent seulement à faire parler d’elles et la concurrence se fait donc plus rude.
Nombreux sont ceux qui veulent passer une nuit en Tiny House pour se familiariser avec ce mode d’habitat avant de penser à l’achat de celle-ci pour leur avenir futur en raison des coûts élevés que peut représenter ce type d’investissement.
Les nombreux hébergements proposés permettent de cibler tous types de clientèle, il n’est pas rare d’ailleurs que ceux-ci aient déjà testés d’autres formes hébergements insolites, les courts séjours leur permettant ainsi de passer une nuit ou un week-end dans une bulle ou une cabane perchée non loin de chez eux et de voir leur région autrement.

Avez-vous un exemple d’amélioration que vous avez apporté à votre activité/domaine et qui vous a permis d’améliorer vos retours, aussi bien en terme de réservation que d’image (offre proposée, amélioration du site web, développement de votre activité au sein du domaine, etc…) ?
Une enquête de satisfaction est présente dans ma Tiny House afin de satisfaire au mieux les attentes de mes locataires.
J’ai également mis en place, d’une façon ludique, un récapitulatif rapide et complet des éléments présents sur le site reprenant le mode d’emploi des électroménagers, la mise en service du poêle à bois pour le sauna et toute autre question qui permettent de passer un séjour des plus détendu.

Ô P'tit Nid Milie

En dehors de votre site Internet, comment faites-vous la promotion de votre établissement ?
Pour faire parler d’ Ô p’tit nid Milie, je distribue des Flyers que j’ai réalisé moi même aux couleurs de ma Tiny House, des pancartes de signalisation sont également présentes proches du site.
Je compte également sur les réseaux sociaux (Facebook / Instagram), les plateformes de location, le bouche à oreilles et mes connaissances.
Pour démarrer mon activité, j’ai fait gagner une nuit pour 2 personnes via Facebook et une seconde lors de ma distribution de Flyers dans des tracts via un partenariat d’un magasin.
Je vais prochainement avoir un article dans un journal Vosgien et je ne suis pas contre d’autres demandes pour promouvoir le démarrage de mon nouvel hébergement (parutions d’articles, partenariats…).

Quels conseils pourriez-vous donner aux futurs propriétaires d’hébergement atypique ?
Le conseil que je pourrais vous donner :
* Un moral d’acier à toute épreuve !
* Un business plan court, viable et avec une vraie stratégie (il a été ma ligne de conduite sur 2 ans pour la concrétisation de mon projet
* Une famille et des amis qui vous aident pendant tout le parcours de votre projet, là aussi, une aide indispensable et précieuse qui permet d’éviter des erreurs.
Le début de tout « Croire en ses rêves, rien n’est impossible quand on s’en donne les moyens ! « .

 

Découvrir Ô P’tit Nid Milie !