Conseils pour établir la grille tarifaire

0
258

Aujourd’hui, nous allons vous donner quelques idées/conseils pour bien préparer votre grille tarifaire pour la saison prochaine.

Avant toute chose, sachez qu’il est primordial, avant de vous lancer dans la mise en place d’une grille de tarification, de bien étudier le marché, son évolution ainsi que la concurrence.

 

1. L’étude de marché

Etudier l’offre existante :

Comparer à des produits aux caractéristiques et services similaires (effectuez une recherche internet avec les bons mots-clés).
Comparer aux hébergements insolites ou aux chambres d’hôtes implantés sur votre zone géographique (procurez-vous la liste des hébergements auprès de l’Office de Tourisme ou du Comité Départemental du Tourisme de votre commune).

Etudier la demande :

Se renseigner auprès des Offices de Tourisme, Observatoires, Comités Départementaux ou Régionaux de Tourisme pour avoir des données chiffrées sur le tourisme dans votre région.
Evaluer en fonction des précédentes années d’exploitation.

2. L’évaluation de votre coût de fonctionnement

La question que vous devez vous poser pour cette deuxième étape, est : Combien me coûte réellement une nuitée ?
Pour répondre à cette question, vous devez évaluer parfaitement votre coût de fonctionnement :

– Investissements, coût du ménage, du linge, du petit déjeuner, de l’accueil …
– N’oubliez pas les autres charges comme la communication, les frais de votre logiciel, le temps passé à prendre une réservation, les coûts liés à la distribution (commissions de commercialisation, forfaits annuaires).

Il s’agit ensuite de trouver un juste milieu entre un prix trop bas (qui pourrait sembler douteux et surtout qui ne couvrirait pas vos frais) et un prix trop élevé qui vous desservirait !

Pour aller plus loin, un troisième élément peut également compléter votre politique tarifaire.

3. La pratique de tarification différenciée

Comme pour les transports, les hôtels et autres types d’hébergements touristiques pratiquent cette technique adaptée au marché (appelé Yield management ou Revenue management).
Il s’agit d’adapter le prix fonction de l’offre et de la demande.

Où comment optimiser son taux de remplissage et son chiffre d’affaires en adaptant les tarifs en fonction de la demande ?

Il est important de prendre en considération votre historique, vos statistiques. Important également de bien connaître votre marché, c’est à partir de là que vous pourrez bien cerner les périodes de forte affluence, aussi bien pour la clientèle française, que pour la clientèle étrangère.

Exemples de pratiques :

* Tarifs haute saison/vacances scolaires/événements spéciaux : Il s’agit d’augmenter le tarif sur des périodes très prisées, à partir du calendrier des vacances scolaires, ou des événements spéciaux. (Voir le calendrier des vacances scolaires à l’étranger, pour les événements spéciaux, rapprochez vous des offices du tourisme et faites quelques recherches sur Google).

* Tarifs week-end : Les week-ends sont les plus demandés. Vous pouvez appliquer un tarif spécifique les week-ends, généralement 30% de plus.
Par exemple : 100€ la semaine et 130€ le week-end.
L’intérêt est double : inciter à venir en semaine (optimisation du remplissage en semaine) et rapporter plus sur les réservations garanties (optimisation du chiffre d’affaires).

* Tarifs dégressifs 2 nuits et plus : Le plus coûteux est le séjour d’une nuit : si l’on cumule les coûts de la prise de réservation, de l’accueil, du ménage, du linge etc… le plus intéressant est toujours le séjour de plus d’une nuit. La solution pour inciter à rester est donc de proposer un tarif dégressif. Par exemple : 100€ la 1ère nuit, 80€ la 2ème etc… Le principal reste d’être cohérent et de garder des tarifs identiques en direct et chez l’ensemble de vos distributeurs.

Nous sommes à votre disposition pour toute information complémentaire ou vous aider à établir vos tarifs.